AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Groupe 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

— I'm here since : 24/12/2010
— Messages : 11
— Avatar : Mr.Shadow

MessageSujet: Groupe 4 Sam 25 Déc - 19:11

« Que la fête de Noël commence !
Sortez vos fringues haute couture, les bijoux hérités de votre grand-mère, vos parfums enchanteurs et vos chaussures portes-bonheur ! Ce soir, cela se passe entre vous et les Diamond. Ne négligez pas votre apparence, elle pourrait bien vous sauver.
Pénétrez donc, en compagnie de vos amis, dans le somptueux hôtel où se passe la soirée que vous attendez depuis si longtemps...
Une musique de folie parvient déjà à vos oreilles tandis que vous repérez les turquoises.
C'est parti, n'hésitez plus ! »


Chaque personne devra poster une seule fois. Après le poste de la cinquième personne. Une intervention sera faites pour vous donner le ton de la suite des événements.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
.

— I'm here since : 04/12/2010
— Messages : 151
— Pseudo : Sunee
— Avatar : Lee Joon
— Age : 27

MessageSujet: Re: Groupe 4 Dim 26 Déc - 19:26

Vingt-cinq Décembre. Jour maudit. J'avais réussi à esquiver tous les coups de téléphones de mes parents. Je dois avouer qu'ils étaient très inventifs pour des vieux chnoques coincés. Mais j'avais été constamment sur mes gardes. Pas question de leur parler et de jouer l'enfant modèle qui dit "joyeux noël" à ses parents et leur demande si il peut passer cette "merveilleuse journée" en leur compagnie "comme avant". Surtout qu"'avant" c'était déjà une véritable torture. Noël était pour mes parents une période de plus pour me montrer aux yeux du monde. Chose que je détestais car je devais mettre à sac toutes mes réserves de politesses et de courtoisies envers des personnes dont j'avais seulement envie de leur faire bouffer leur dentition. Mais je ne le pouvais pas, et je ne le peux toujours pas. L'une des raisons de l'acharnement de ces dits parents était ma nouvelle condition. Un fils Diamond? Un statut supplémentaire dans la réussite sociale de la famille et donc une raison de plus de me montrer. J'avais réussi à esquiver ma famille, mais pas mes obligations audiovisuelles. Je me devait d'aller à ce stupide gala. Stupide certes, mais pas tant que ça. Lee Yoora devait y être aussi. Et je comptais bien traîner Min Woo avec moi. Il me serait très utile. Comme toujours d'ailleurs. En fait, mes parents adoraient me montrer et moi j'adorais montrer mon frère. Je trouvais ce Min là très beau. Narcissique ? Oui, je le conçois très bien. Mais je ne le trouvais pas seulement beau pour son visage, étant donné que nous avions le même. Il était beau parce qu'il s'assumait tel qu'il était. Min Woo était vraiment très différent de moi et pourtant si semblable. J'adorais mon frère...même si il pensait beaucoup trop fort à mon goût. A chaque fois que je jouais l'homme modèle, je sentais son regard sur moi et je parvenais même à entendre ses paroles très peu aimables à mon égard. Mais bon. Je ne voudrais pour rien au monde le changer.

Je passais très peu de temps dans la salle de bain. C'était pas mon truc de rester des heures à l'intérieur, sauf quand je voulais mettre Young Jae en colère. Ce qui arrivait souvent pour ainsi dire.
Je me postais devant le miroir pendant quelques minutes. Je devais me composer le parfait personnage. Je devais "aimer Noël". Un vrai défi. Je haïssais Noël. Fête honnie de toute mon âme. Et le prince charmant de la Corée du sud ne pouvait en aucun cas se permettre de détester noël. C'était inconcevable. Le seul avantage que je voyais dans Noël, c'est que je pouvais baiser les mères Noël sexy, sinon, bof, c'était simplement une fête inutile où tout le monde s'attendait à me voir louer quelconques louanges sur quelconques divinités et autres charivaris. Peut-être était-ce ma punition annuelle pour avoir été un sale type tous les autres jours de l'année.

Je m'arrachais à mon reflet et fila directement dans ma chambre. Je devais m'habiller pour cette stupide fête. A peine serais-je descendu du taxi que je me ferai mitrailler de toute part par les paparazzi. Alors je devais être parfait. Tout en enfilant mon costume je me disais que Young Jae aussi allait devoir jouer le même jeu que moi, et je mourrais d'envie de le voir à l'œuvre. Je mourrais d'envie de le voir souffrir tout autant que moi. Je me sentirais sans doute moins seul.

Je pris ma veste et sorti de la chambre en soupirant. Au fond, j'avais envie de pleurer. Je n'avait aucune envie d'y aller. Et même le fait que la belle Yoora y soit ne changeait absolument pas la donne. Ça allait être chiant à en crever. Même mon corps se refusait à avancer jusqu'à la porte.
Le téléphone sonna. D'un pas extrêmement lent, je m'approchais du téléphone. Bon sang! Ils ne lâchaient jamais l'affaire! J'étais vraiment tenté d'arracher le téléphone et de l'exploser contre le mur. Mais je ne le fit pas...non, parce que j'étais un fils adorable à qui ses parents lui manque pour un jour comme Noël. Je décrochais.

«Salut papa. Je suis vraiment désolé mais là je n'ai pas le temps de te parler je dois filer au gala de Noël tout de suite. Je te rappellerais demain. Bisous à maman et joyeux noël, je vous aime fort.»


Je raccrochais le téléphone en vitesse. Non, je ne lui avait pas laisser le temps de parler sinon j'aurais été foutu.
J'entendis le rire moqueur de Min Woo et soupirais. Pourquoi il ne l'appelais jamais lui. Ce n'était pas juste. Vraiment pas juste. Je me faisait harceler par nos parents, et lui...que dalle.

C'est le dos rond que je quittais mon chez moi si douillet et accueillant. Lançant toutefois un dernier avertissement à mon petit canard de jumeau.

« Tu fais ce que tu veux Minou chéri mais si jamais je ne vois pas ton adorable petit cul à cette soirée, je suis quasiment sûr qu'il ne restera plus qu'un seul exemplaire de Kwon Min...et ce serait regrettable... »


Oui. Je sais. C'était une menace complètement inutile. Il savait très bien que jamais je ne lui ferais du mal. Salaud! Enfin bref.
Je pris l'ascenseur et croisais mes stupides voisins que je saluais bien évidemment avec amabilité. Ils étaient vraiment soulant ceux là. Mais bon, j'étais à présent dans mon personnage et je jouais le jeu à la perfection. Je pensais même que je méritais un oscar pour mes talents d'acteur.
Je grimpais dans la voiture avec chauffeur qui m'avait été attribuée par le Royal Diamond. Rien de plus pompeux pour faire une entrée remarquée.
Le trajet ne dura pas longtemps. Je n'eus même pas le temps de me lamenter encore un peu.
La voiture s'arrêta devant l'hôtel. Je pouvais voir à travers les vitres teintées l'agitation extérieure. Et je dois bien avouer que j'avais encore moins l'envie de sortir de la voiture. Mais le devoir m'appelait. Je sorti donc, le sourire sur lèvres.
Sous les flashs et les cris, je pris le temps de mettre ma veste avant d'avancer sur le tapis rouge. Sans les gardes du corps, je me serais fait littéralement engloutir sous la gent féminine. Stupides gardes du corps...
Oui, j'étais tenté de traverser en une fois le tapis et d'entrer dans l'hôtel. Mais cela aurait été totalement malvenu de l'ange que je suis. Je fus donc obligé de poser pour les photographes, serrer quelques mains, signer quelques autographes...

Cette agitation là terminée, j'entrais enfin dans l'hôtel. Et me retrouvais dans un autre style d'agitation. Un tas d'yeux rivés sur ma personne.

Dieux...je n'ai pas été aussi abominable pour mériter ce châtiment...


J'adressais quelques saluts à qui voulait. Je n'en connaissais pas la moitié. Mais j'avais pu voir le visage de Young Jae en pleine souffrance et ça me donnait du baume au cœur.
Un groom me fit signe d'approcher et me tendit une carte. Je la lue rapidement.
C'était quoi cette histoire de groupe? Un truc bizarre qui ne m'enchantait guère mais je dû paraître enthousiaste à cette idée parce qu'une caméra ne voulait pas me lâcher. L'avantage de ce groupe c'est que j'étais avec mon Minou chéri, la belle Yoora et l'adorable Minnie. Il y avait une autre fille. Une inconnue. Mais bon, elle ne le resterais pas longtemps.
Les membres de mon groupe n'étant pas encore arrivés, je me dirigeais vers le bar et commandais un verre de jus de mangue. Oui, un simple jus de fruit parce que l'ange national ne buvait pas d'alcool car ce n'était pas bon pour sa santé. Mais intérieurement, je me jurais d'aller me taper une bonne cuite avec Min Woo dès cette soirée terminée. J'en aurait besoin après toutes les débilités que j'allais devoir sortir dans les prochaines heures.
C'est en sirotant mon jus de fruit face à la même caméra qui refusait de bouger que je vis arriver mes compagnons d'infortune un à un...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

— I'm here since : 22/12/2010
— Messages : 40
— Pseudo : Jiyuu
— Avatar : Park Seon Yeon
— Age : 29

MessageSujet: Re: Groupe 4 Dim 26 Déc - 23:59

Noël n’était pas vraiment un jour formidable pour Ga Eul. Non pas qu’elle n’aimait pas cela, mais depuis quelques années il la rendait terriblement mélancolique. Cela pouvait paraitre totalement bidon aux yeux de certaines personnes, mais pour elle c’était ainsi. Certains adorent cette fête et n’attendent la fin de l’année que pour pouvoir passer ce jour en famille ou en charmante compagnie, alors que d’autres pouvaient parfaitement la maudire durant les 364 jours qui les séparaient du projet jour J. Mais notre jeune coréenne, elle, préférait encore soupirer longuement durant toute la journée en pensant à la ville qu’elle avait quitté quelques années auparavant. Son père qui l’attendait là bas… et elle ne l’appellerait même pas. Elle lui avait envoyé une lettre, comme chaque année. Elle aurait très bien pu se saisir du téléphone, oui cela ne relevait quand même de l’effort surhumain. Mais moralement parlant, elle ne se sentait vraiment pas d’humeur à parler à son paternel. C’est ainsi qu’elle balaya d’un revers de la main ces pensées noires, pour occuper sa journée.
Une journée qui se révéla être à travailler. Il y avait mieux pour Noel, mais la demoiselle savait que ce soir il se préparait quelque chose d’hors du commun. Ga Eul avouait sans honte qu’elle avait vraiment hésité à se rendre à cette soirée. Et peut-être même que le soir même avant de prendre le taxi pour se rendre à l’hôtel elle hésiterait encore. Ce n’était pas qu’elle n’aimait pas sortir, qu’elle n’aimait pas s’exposer de temps en temps… mais se retrouver avec des Diamonds ne l’enchantait pas plus que ça non plus. Il y avait plus qu’un fossé entre eux, c’était une crevasse immensément profonde qui les séparait. Mais bon, son obstination lui disait de faire un effort. Elle verrait bien ce que ça donnerait ! Et puis elle ne serait pas toute seule. Elle savait qu’elle y trouverait Sung Ji, puisqu’ils en avaient parlé tous les deux. Peut-être même trouverait-elle d’autres connaissances… penser de cette façon la rassurait d’une certaine manière. Mais elle savait d’autant plus que les portes de l’hôtel ne seraient pas fermées à clefs ! Si l’envie de partir devenait intenable, alors elle n’aurait qu’à rentrer tout simplement. C’était juste une soirée, pas besoin de se faire un sang d’encre non plus… n’est-ce pas ?

La journée se terminait doucement mais sûrement, et ce fut en poussant son dernier coup de balai dans un des rayonnages de la supérette que sa journée se termina. Passant une main dans sa chevelure un peu ébouriffée, elle soupira d’aise. C’était terminé pour aujourd’hui, et terminé pour la semaine aussi. Le pied quoi ! Rangeant toutes ses affaires, retirant la veste de son uniforme elle se décida par la suite à rentrer. Sung Ji devait sans aucun doute être là, en train de se préparer dans sa chambre peut-être ?! Ils devaient normalement y aller ensemble, elle espérait que ce serait possible. S’immisçant dans la salle de bain qui venait d’être libéré depuis quelques minutes, elle prit une longue douche presque brûlante afin de se faire une beauté. N’était-ce pas naturel ? Les minutes passaient, les Ga Eul continuait à se préparer tout naturellement. Gentiment accompagné de son chaton, elle entra dans sa chambre en hurlant gentiment –si toutefois c’était réellement possible – à Sung Ji qu’elle serait bientôt prête… ou pas éventuellement. Que voulez-vous ?! La jeune femme aurait beau y mettre toute la volonté du monde, elle restait avant tout une fille qui aimait prendre soin d’elle et qui savait parfaitement passer des heures devant une armoire à méditer sur sa tenue. Elle avait pourtant choisit sa robe aux couleurs noires depuis un ou deux jours déjà, mais on ne se refait pas ! Le temps passait et bientôt il lui sembla entendre la voix de son ami résonné dans l’appartement. Que disait-il ?! Pas qu’il partait devant quand même ?! Ouvrant la porte de sa chambre aussi vite qu’elle le put, elle entendit seulement la porte d’entrée se refermer en écho. Bon, elle le retrouvait là-bas de toute façon ! Terminant de coiffer ses longs cheveux comme elle le pouvait, Ga Eul se décida finalement à quitter l’appartement. Franchement il aurait pu l’attendre !! Pour deux minutes… cinq… bon d’accord quinze mais tout de même ! Affichant une moue sur son visage, elle ferma la porte en prenant soin de tourner le verrou. Maintenant c’était direction le taxi. Il lui arrivait très rarement de prendre le taxi, ce n’était pas donné et elle trouvait les transports en commun tellement plus pratique. Mais arriver à un hôtel de cette envergure à pieds ou en bus n’était pas franchement la meilleure des solutions. Elle n’avait pas une grande image comparée au Diamond, mais un minimum de fierté à conserver.

Le véhicule s’arrêta non loin de l’entrée, Ga Eul paya le chauffeur et se tournant en inspirant un grand coup vers l’entrée luxueuse. Bon, c’était maintenant ou jamais. Quoi qu’il arrive, cette soirée serait sans doute inoubliable alors autant y aller avec franchise. Marchant d’un pas calme, elle arrivait doucement à terme de sa destination. Jamais auparavant elle n’avait eu l’occasion d’entrer dans un endroit pareil. Ainsi, elle ne savait vraiment où regarder. Il y avait déjà pas mal de monde, il semblait même que quelques médias se trouvaient là. Elle qui venait du tout bas de l’échelle était surprise et curieuse de ce tout nouvel environnement… mais beaucoup moins effrayé qu’elle n’aurait pu le penser pourtant. Ce n’était pas pour déplaire. Alors un groom arriva vers elle, et lui donna une carte avec cinq noms – dont le sien – d’inscrit dessus. Elle arqua un sourcil sans vraiment savoir de quoi il s’agissait, puis finalement relevait les yeux. Elle aperçut Kwon Min Ki, là bas non loin d’elle. Il était sur sa petite liste. Comment le connaissait-elle ?! Elle en avait déjà entendu parlé, comme un bon nombre de personne ici sans doute. Il n’était pas inconnu. Mais franchement, elle se voyait mal aller lui parler comme ça de but en blanc. Elle espérait toujours croiser Sung Ji d’ailleurs. De logique il aurait du arriver ici avant elle, mais elle ne le voyait pas. Ga Eul resta donc là, attendant que quelque chose se passe sans aucun doute. Si jamais elle devait se retrouver avec ces fameuses quatre autres personnes, et bien qu’il en soit ainsi… elle ne serait pas loin pour les suivre, même si l’idée de se retrouver avec des inconnus ne la branchait pas au moins elle ne pouvait nier l’originalité de cette soirée ! Ca risquerait d’être intéressant, pour sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

— I'm here since : 21/12/2010
— Messages : 26
— Pseudo : myreil
— Avatar : Jung Jessica [SNSD]
— Age : 27

MessageSujet: Re: Groupe 4 Lun 27 Déc - 2:11

Noel, la fête de la naissance du petit Jésus… Mais bien au-delà cde cela, c’est une festivité commerciale et familiale. Oui, c’est le temps de voir sa famille et de célébrer… De partager notre amour au travers de cadeaux hors de prix… Les gens s’imaginent souvent que la famille Han ne fête par Noël, que tout est sombre depuis la mort de la mère… Ce qui n’est pas tout à fait faux ni vraiment vrai. Certes, les festivités sont nettement moins excentriques et heureuses qu’elles ne l’étaient autrefois, cela ne veut pas dire pour autant qu’ils ne se font pas plaisir. Le père reste enfermé dans son bureau accompagné de ses réserves d’alcool comme d’habitude. Les quelques employés restant retournent dans leur famille de même que les quelques locataires ne laissant que Minnie et Mickey à la maison. À chaque année, Minhee tente de préparer un repas digne de ce nom mais rien de mangeable n’en ressort… Alors Min Suk regarde ce qu’ils leur restent dans les armoires, c’est-à-dire plus grand-chose… Au final, ils décident d’aller manger ensemble dans un restaurant. Un endroit bien banal, pas de grande classe ou rien, mais un endroit calme et agréable où la nourriture est bonne. Ils discutent de choses et d’autres… c’est probablement l’une des seules journées dans l’année où ils ne s’embêtent pas, ils sont en parfaite harmonie. Une fois le repas terminée, ils retournent à la maison et s’échangent des cadeaux avant d’écouter la télévision et de s’endormir devant…

C’était les années précédentes… Aujourd’hui CEO de la compagnie, Min Suk avait des engagements qu’il devait tenir. C’est ainsi que leur Noël confortable tout les deux partit en fumée et fut remplacer par un bal… Oh mais pas n’importe quel bal, un qui était chic et si snob… Ce n’était pas exactement le genre de soirée de Minnie appréciait… généralement, les gens y étaient beaucoup trop snob et précieux… Elle fit d’ailleurs une petite crise pour ne pas y aller. Mais au final, Minsuk trouva les bons arguments pour la forcer à y aller. Cet argument? Il lui avait simplement fait comprendre que c’était pour le bien de la compagnie, qu’elle devait s’entendre avec ces gens pour de l’aide financière… C’est quelque peu boudeuse qu’elle dut se mettre à la recherche d’une robe. Parce qu’évidemment, on ne pouvait pas se pointer à un tel événement avec un jean et un t-shirt… c’est deux jours avant le fameux jour J qu’elle trouva la tenue parfaite… il s’agissait d’une petite robe rose qui lui arrivait à la mi-cuisse. Ce qui l’avait fait craquer chez cette robe qui semblait assez ordinaire? C’était le devant, elle aimait bien l’effet que les plis donnait… Et puis il faut dire que comme elle était de la dernière saison, elle était moins chère et puis de cette façon, elle était certaine que personne n’aurait la même qu’elle. Elle acheta aussi des souliers à talon haut. Ces derniers étant assez haut afin qu’on la voit malgré la foule et ils étaient beiges avec une jolie boucle à l’arrière du pied. Ils étaient simples mais c’est comme ça qu’elle aimait ses souliers.

•••

Le jour arrivé, Minnie se leva tôt. Si elle ne pouvait pas cuisiner un souper pour son frère, eh bien c’est le déjeuner qu’elle fera! Heureusement pour Mickey, la cuisinière était là et guida la cadette dans sa confection de nourriture, ce qui fit que pour une fois, ce fut une réussite. Et puis le reste de la journée se passa tranquille… Rien de bien intéressant à raconter. Ce n’est que deux heures avant le temps de partir, qu’elle se décida à aller se préparer. C’est-à-dire la douche, le séchage, l’habillement, la coiffure et le maquillage. Au final, elle prit une bonne heure et demi à se préparer. Néanmoins, elle ne partit pas tout de suite, d’abord parce qu’elle attendait son frère et deuxièmement parce qu’elle n’avait pas envie d’y aller… Mais lorsque son frère sortit finalement de la salle de bain, elle dut le suivre. Ils arrivèrent dans la voiture de la compagnie et se séparèrent une fois à l’intérieur. Disons plutôt qu’il l’abandonna pour aller saluer les gens de la compagnie…
Plantée au beau milieu de la salle, Min Hee chercha du regard des gens qu’elle connaissait et elle vit Min Ki, l’homme de la pâtisserie. Alors qu’elle allait l’approcher pour ne pas être seule, un employé lui donna une petite carte. Il y avait cinq noms d’écrit dont le sien et celui du jeune homme… Intriguée, elle reprit son chemin et s’approcha de Min Ki. Une fois derrière lui, elle lui tapa sur l’épaule pour qu’il se retourne.

« Oppa! Tu te souviens de moi j’espère? » s’exclama-t-elle avec un sourire enfantin sur le visage. Et puis avant qu’il n’ait réellement pu réfléchir, elle lui montra la petite carte avec leur nom. « Est-ce que tu sais ce que c’est ce truc? »


[ tenue ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

— I'm here since : 20/12/2010
— Messages : 31
— Pseudo : yobo.
— Avatar : Im Jin Ah
— Age : 28

MessageSujet: Re: Groupe 4 Lun 27 Déc - 15:58

Yoora adorait les festivités, toutes les festivités, sans exceptions. Et noël était plutôt bien placé sur sa liste. Elle avait l’habitude de le passer en famille, entourée de toutes les personnes qui lui étaient chers, pour retomber en enfance. Malheureusement, ça faisait déjà deux ans que cette fête familiale ne faisait plus partie de ses mœurs, elle avait tellement réclamé son indépendance, qu’elle devrait l’assumer jusqu’au bout, mais au final, ça ne la gênait plus énormément, même si se faire traiter comme une vraie princesse lui manquait un peu. Depuis avec chance, il y avait toujours un évènement pour l’occuper, et là en l’occurrence, ce serait ce gala dont tout le monde parlait à Seoul. Ce genre d’évènement où tout le beau monde s’était réuni, et même les classes moins aisées y étaient conviés. Strass, paillettes, lumière & glamour, tout était réunis dans un même lieu, pour attirer la jeune Coréenne. Certains trouverait cette évènement sans importance, dénudé d’intérêt, ou encore trop superficielle, mais pour Yoora, c’était une occasion de plus, pour être sous le feu des projecteurs, et Dieu seul c’est à quel point elle adorait ça. De plus, elle prendrait un malin plaisir à être le centre de pas mal d’attention. En ce genre d’occasion, les gens se montraient si sympathiques avec elle, que ça en était déroutant, mais elle avait appris à apprécier tout ça, même si elle ne connaissait pas la nature réelle de cette attention, elle ne s’en préoccupait guerre. Naïve et insouciante comme à son habitude.

Toute sa journée avait été organisée autour de cette soirée. La veille elle n’avait pas arrêté d’y penser, et en se réveillant l’idée ne l’avait toujours pas quittée. Un peu moins d’une journée pour se préparer, et c’était exactement le temps qu’il lui faudrait pour se préparer. Elle passa pas mal de temps dans la salle de bain. Déjà que d’habitude, elle y passait un temps fou, Hyojin et Kyunghee se plaignait aussi souvent du temps qu’elle pouvait y mettre. Enfin, cela ne l’empêchait pas de prendre encore plus ses aises aujourd’hui. Le RoyalDiamond avait mis à sa disposition pas mal de services qui se révélaient vraiment utiles. Elle qui au final n’accordait pas une immense importance à ce titre, elle reconnaissait que parfois – très souvent – les avantages qu’il lui procurait étaient non-négligeable. Une fois dans sa chambre, elle admirait de nouveau sa robe. Elle avait tellement hésité sur le choix, que finalement elle aurait pu toutes les prendre, elle n’aurait quand même pas été satisfaite. Yoora s’habilla plus ou moins rapidement, s’adonna aux derniers préparatifs et à quelques détails insignifiants, mais importants pour elle. Quoiqu’avec Yoora le mot important pouvait rapidement perdre de sa valeur, de son sens et de sa crédibilité. Elle descendit par l’ascenseur, à sa grande surprise ne croisa personne, dommage, elle aimait écouter la vielle d’en face se lamenter sur ce que lui faisait endurer son mari, surtout qu’elle avait largement le temps pour l’écouter. Bref, elle monta dans la voiture, avec chauffeur, assignée par de R.D. D’ailleurs, elle ne put s’empêcher d’établir un brin de causette, avec celui-ci durant tout le trajet, qui soit dit en passant, fut assez court.

Son pseudo-carosse arriva devant l’hôtel. A peine sortie, elle fut accablée par tous les cris qu’elle entendait. Le tapis rouge ; épreuve redoutée par certain, appréciée par d’autres, en l’occurrence Yoora. Le contact avec les autres, les flashs des photographes, d’une certaine manière, Yoora prenait un certain plaisir à endurer tout ça. Poser pour les photographes avec ce sourire qui lui venait naturellement, la jeune femme pourrait y rester pendant pas mal de temps, mais il lui était conseillé de ne pas y rester longtemps, c’est pourquoi elle se dirigea assez rapidement vers l’intérieur de l’hôtel malgré elle. Il y avait déjà pas mal de monde, et comme souvent dans ce genre d’évènement, la gente se regroupait par petits groupes, selon leur connaissance, avant de migrer vers d’autres groupes pour agrandir leurs cercles de connaissance, c’était d’ailleurs officieusement pour cela qu’étaient faites ce genre de soirée. Avant qu’elle ne puisse faire un pas de plus, un employé lui tendit une carte, puis repartit. Elle fut étonnée de voir cinq noms, dont le sien. Donc il semblait y avoir une organisation plus poussée à tout ça, même s’il ne voyait pas vraiment où cela la mènerait, elle n’en restait pas, très curieuse, surtout qu’elle ne connaissait pas la plupart des noms qui y étaient inscrit, mais rien que le faite de voir celui de son prince charmant la rendait encore plus joyeuse qu’elle ne l’était. Etait-ce même possible ? Bref, la jeune femme regarda autour d’elle, pour voir si elle ne pouvait rejoindre une connaissance, pour se fondre dans la masse. Elle vit Min Ki avec une autre fille tenue rose-bonbons, peut-être une des filles de la liste, qui sait. Bon, avec pas mal d’hésitation, la jeune femme se dirigea vers eux, à cause de l’employé qui lui avait indiqué où elle devait se rendre, gardant la carte soigneusement entre ses mains. Sans trop tarder, elle arriva à leur hauteur, ce sourire aux lèvres spontané, comme à son habitude. Elle ne dit rien, puisque la fille rose-bonbon semblait déjà avoir engagé la conversation, alors elle se contenta de leur faire un signe de la main, hm, pour l’instant elle se ferait discrète.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

— I'm here since : 24/12/2010
— Messages : 37
— Pseudo : lenalee
— Avatar : lee joon (mblaq)
— Age : 27

MessageSujet: Re: Groupe 4 Lun 27 Déc - 21:20

Min Woo était assis au fond de son canapé les jambes croisées, un bras derrière la tête et les yeux rivés sur l’écran de télévision ultra plat. Cela faisait maintenant une heure qu’il zappait sans vergogne les chaînes du décodeur. Rien de bien intéressant, entre les dessins animés, les séries télévisées à trois sous, les émissions culinaires et les reportages assommants il était bien servi. Aujourd’hui c’était noël. Lui qui avait prévu de passer la soirée dans sa loge au clover était contraint de suivre son frère jumeau à ce fichu gala. Tout ceci sur la demande de son double, évidemment. Peut-être ne voulait-il pas se sentir seul turquoise parmi tous ces étrangers ? Mais c’était sa vie, ses choix. Min Woo n’aspirait pas à devenir populaire, il l’était déjà en réalité. Mine de rien, Min Ki et ses autres connaissances diamond –comme son autre colocataire par exemple- faisaient de la pub à son établissement ; un club d’hôtesse le clover comme dit plus haut. Même si on le qualifiait ou lui collait l’étiquette du « jumeau du célèbre … » il savait en tirer profit correctement, attirant foules et popularité à son petit business. Tantôt nouveau sur le marché coréen, tantôt puissant dans le quartier. L’argent de ses riches parents, il n’en avait pas besoin. Et si il vivait dans ce loft huppé sans rencontrer le moindre problème financier, c’est bien parce qu’il était capable d’utiliser la popularité de son frère et ses ressources commerciales. Min Woo était un battant après tout, il n’avait pas besoin du sang de ses veines pour être vainqueur dans la société, il se suffisait amplement. Le téléphone retenti le sortant de sa torpeur. Il savait qui était au bout du fil et soupira. Son père. Il n’appelait pas pour lui, non, il n’appelait plus depuis longtemps. C’est à se demander si il considérait encore le fait d’avoir deux fils physiquement identiques plutôt qu’un. Min Woo soupira, en décrochant le téléphone et en le raccrochant tout aussi rapidement. C’était la troisième fois qu’il réitérait cette action de son géniteur semblait ne pas comprendre, ou plutôt ne « voulait » pas comprendre : Min Ki était indisponible. Et d’avoir son incapable fils au téléphone aurait pu lui gâcher son noël. Min Woo se rendait compte à quel point il pouvait détester les Kwon. « … quel crétin. » dit-il à l’adresse de son père tout en regardant le téléphone.

Min Ki était enfermé dans la salle de bain mais il n’allait pas tarder à en sortir, il espérait qu’il serait le prochain à décrocher le téléphone. Histoire qu’on accepte le fait qu’il soit toujours en vie et que la famille arrête de stresser pour rien. Min Woo reposa son regard sur l’écran ou deux silhouettes s’animaient lentement. Un court métrage animé, très certainement. Il posa sa tête contre le dossier du canapé et soupira d’aise. Devait-il vraiment aller à cette soirée ? Lui préférait rester chez lui, bien au chaud et dans le calme plutôt que d’accompagner son jumeau pour faire belle figure, pour épater la galerie. ‘’ Mon dieu, avez-vous vu le jumeau de ce merveilleux Min Ki ?’’ à croire qu’il n’était rien d’autre qu’une bête de foire, présente pour distraire les badauds trop curieux. Malgré tout il adorait son frère et le suivrait jusqu’au bout du monde. C’était peut-être un tort, peut-être que Min Ki profitait de cet attachement. Il préférait ne pas y penser simplement. D’ailleurs en parlant du loup on en voit souvent la queue et la porte de la salle de bain s’ouvrit lentement. En sortit alors un homme très classe, prêt à participer à n’importe quelle soirée digne de ce nom. Min Woo ouvrit la bouche afin de dire quelque chose mais le téléphone s’anima une nouvelle fois. Ce fut Min Ki qui décrocha et expédia le paternel avant d’adresser quelques mots à son jumeau. Celui-ci répondit d’un sourire caustique et d’une remarque « grande gueule, grande gueule. T’en es pas capable, j’en suis certain. Mais comme j’arrive à lire la peur de mon absence dans tes yeux je serais là, pour te donner la main et t’aider à traverser les passages pour piétons. Petit enfant capricieux. » il se dirigea ensuite vers la salle bain et se mis sur son 31 à son tour.

Il se retrouva ensuite sur le parking, il devait prendre sa voiture pour se rendre à l’hôtel renommé. D’un mouvement sur la télécommande il ouvrit les portières et pénétra à l’intérieur de l’habitacle noir de jais. Il glissa une clé dans l’encoche et actionna le mécanisme d’un mouvement sec et calculé. Le moteur gronda et il alluma le chauffage pour se réchauffer les mains. Dans son rétroviseur il réajusta son nœud papillon (tenue) et le col de sa veste noire. Il replaça ses cheveux soulevés avec le vent et prit la route. Le chemin n’était pas bien long et il arriva rapidement sur le parking de l’hôtel. Un groom vint prendre les commandes de sa voiture pour la garer soigneusement aux côtés des autres. Min Woo récupéra ses clés ainsi qu’un petit carton. Ledit groom ajouta poliment « veuillez, une fois accompagné de votre groupe vous diriger vers la chambre numéro 126, s’il-vous-plait. ». Le coréen arqua un sourcil à cette drôle de demande tout en reposant ses yeux sur les noms inscrits sur la carte. Il y avait le sien, et celui de son frère. Mais ce n’était pas tout, Yoora y était aussi ainsi que d’autres. Dans quel but ? Peut-être qu’il comprendrait mieux en la présence des autres personnes ? Leur avait-on expliqué pendant qu’il arrivait ? Min Woo épousseta sa veste, on le prit en photo quelques fois (peut-être le confondait-on avec son jumeau ?) alors qu’il se dirigeait vers le petit groupe déjà composé autour de son double. « Bonsoir, mesdemoiselles, Min Ki … » il afficha un sourire chaleureux à la gente féminine avant de déclarer tout en faisant tourner la petite carte du groom entre ses doigts « on m’a demandé de composer le groupe et de nous diriger vers la chambre 126. » il aurait voulu ajouter ‘’vous a-t-on expliqué pourquoi ?’’ mais il s’était retenu en voyant les points d’interrogation se dessiner dans les yeux de ses partenaires. « j’imagine qu’on nous informera une fois dans la pièce 126 … ? » d’une main il invita le reste de la trompe à le suivre.

Ensemble ils se dirigèrent vers l’ascenseur, Min Woo proposa son bras à la ravissante Min Hee. Il lui destina un sourire et la guida dans le couloir du deuxième étage. La chambre n’était plus très loin 123…124… le numéro cent vingt-six était à droite, la porte était entrouverte et seul une petite lampe était allumée à l’intérieur. Ils pénétrèrent un à un dans la pièce Min Woo ouvrant la marche et galanterie oblige, Min Ki fut le dernier. Alors qu’ils découvraient le nouvel environnement sombre, la porte claqua lentement derrière eux…


Dernière édition par Kwon Min Woo le Mar 28 Déc - 20:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

— I'm here since : 24/12/2010
— Messages : 11
— Avatar : Mr.Shadow

MessageSujet: Re: Groupe 4 Lun 27 Déc - 22:37

Bien bien bien...
Vous êtes bien arrivé à votre chambre avec votre groupe dans la chambre qui vous à été attribuée. Félicitations! Que les festivités commencent!

Arrivés dans la chambre, vous trouvez tout un attirail pour faire la fête. L'alcool est, bien sûr, à consommer sans modération. Les mets les plus raffinés vous ont été portés par un groom en livrée.

Le scénario se met en place. Veuillez donc faire attention à la continuité des événements à suivre. Mr. Shadow aime l'ordre...

J'interviendrais à nouveau...plus tard dans la soirée pour votre bon plaisir.

Sur ce...amusez-vous bien très chers invités.

L'ordre des posteurs est le suivant:
— Kwon Min Woo
— Han Min Hee
— Lee Yoora
— Kwon Min Ki
— Park Ga Eul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

— I'm here since : 24/12/2010
— Messages : 37
— Pseudo : lenalee
— Avatar : lee joon (mblaq)
— Age : 27

MessageSujet: Re: Groupe 4 Mar 28 Déc - 15:03

Min Woo était le premier à être rentré dans la pièce numérotée 126, il ouvrait donc la marche alors que son jumeau la fermait. Ses compagnons s’étaient retournés, inquiets, sur le bruit de la porte qui s’était refermée derrière eux. Il y avait bien souvent des mécanismes à carte et automatiques dans les hôtels luxueux de nos jours, pas de quoi paniquer, n’est-ce pas ? Le coréen avait posé son regard sur le lit, une petite carte mordorée comme celle que lui avait donné le groom y trônait. Curieux et discrètement il la ramassa et la lu dans sa tête. Elle lui était destinée, à lui uniquement. Sur le mot, on lui demandait d’être discret, personne ne devait voir qu’il avait en sa possession un mot personnel, personne ne devait lire ce qu’il y avait dessus par la même occasion, des instructions. Pourquoi ? Il se demandait qui avait bien pu déposer ce mot et comment cette personne avait su que Min Woo serait le premier à voir ce même mot sur posé à la vue de tous les regards sur le lit ? Curieux hasard ? Il en doutait fortement mais ne désirait pas se torturer l’esprit avec ses questions. Il fallait qu’il reste discret, et quoiqu’il en soit il allait jouer le jeu. Évidemment, il pouvait toujours se confier aux autres, leur dire qu’il ne comprenait pas toute cette mascarade en leur montrant l’objet qu’il avait caché entre ses mains. Mais il détenait un secret, pourquoi ne pas l’utiliser ? Pourquoi ne pas abuser de ça, juste un peu ? Juste pour se moquer d’autrui gentiment ? On ne lui demandait pas la lune après tout, pas encore. Sur le mot, on lui demandait de parler d’une légende, de mettre la pression. Peut-être avait-on organisé un jeu dans l’hôtel ? Il ne voulait pas tout gâcher, cette légende il la connaissait comme bon nombre de personnes. Restait à savoir si ses compagnons la connaissaient à leur tour…

Soudain le courant se coupa et parvint à ses oreilles les cris inquiets des femmes présentes. Plus de lumière, plus de musique provenant du hall de réception. Le calme plat et le bruit des voitures aux grands axes non loin. Il senti une pression contre son dos, était-ce Min Hee, sa barmaid ? Il afficha un sourire bien que stressé à son tour et profita de la pénombre pour glisser la carte aux instructions dans la poche de sa veste classique. Il entrouvrit les lèvres et laissa traverser un petit souffle tiède tout en se retournant pour glisser une main sur l’épaule de la donzelle. « je crois que j’ai un briquet dans la poche de ma veste …. » machinalement il glissa deux doigts à l’intérieur de sa veste et en sortit un petit briquet. Il fit rouler la roulette contre la pierre et en jailli une petite flamme bleue qui éclaira les environs. Il put distinguer le visage de ses acolytes, apeurés. Min Woo posa ses yeux sur son frère, lui n’était pas à son aise mais semblait serein à son tour bien qu’il pouvait lire une multitude de questions passer dans ses yeux. « j’imagine qu’il y a trop d’appareils branchés … les plombs ont sauté simplement, ça va revenir. » il se voulait rassurant et c’était une bonne action auprès des jeunes filles ici présentes, en soi. Min Woo lança un regard à la pièce et se dirigea vers la porte. Il se doutait qu’elle fut fermée, comme dit plus haut, les portes étaient automatisées et avaient donc besoin d’électricité. Il soupira en relâchant la poignée ronde. « comme je l’imagine la porte est verrouillée à cause du courant … on a plus qu’à attendre. » la petite table ou trônait alcool et nourriture, il y avait également une bougie parfumée au pain d’épice qu’il alluma. À terre étaient disposés des coussins, au nombre de cinq, un pour chacun d’entre eux, comme par hasard…

Ils se posèrent ensuite des questions, pourquoi devaient-ils se rendre ici ? Pourquoi avait-on prévu de l’alcool et de la nourriture ? Était-ce simplement pour leur faire passer un moment plus intime avec les turquoises ? Min Woo se servit un verre d’amaretto glacé en gardant le silence. Il repensait alors au mot qui reposait dans sa poche, n’était-ce pas le moment idéal pour parler de cette vieille légende ? N’était-ce pas le moment idéal de faire peur aux personnes ici présentes, juste pour pimenter un peu l’histoire ? Alors qu’un blanc s’insinuait lentement entre eux il brisa le mutisme de chacun. Le visage sombre, éclairé par la faible bougie il posa son regard sur son petit verre qu’il faisait tourner entre ses mains. Le bruit des glaçons s’entrechoquant se propageait de proche en proche, lentement. « cette situation me rappelle une drôle d’histoire qui s’est passée dans cet hôtel il y a quelques années de cela j’en ai eu vent au clover … » il inventait, remixait les détails pour les accommoder à sa sauce, évidemment. Il pouvait sentir sur lui le regard des autres, leur intérêt. Il devait continuer, sans sourire, sans montrer une autre émotion que celle de l’inquiétude. Min Woo glissa une main dans ses cheveux et soupira avant de continuer, parlant d’un ton grave. « … une jeune femme étrangère qui passait un séjour dans cet hôtel a trouvé une cassette dans sa chambre. Comme elle ne trouvait apparemment pas le sommeil elle l’a glissée dans magnétoscope et …. il parait qu’on pouvait y voir des scènes assez morbides. Un doigt transpercé par un clou, des insectes, une échelle … un puit. » il ne devait pas aller trop vite, histoire de rester crédible. Franchement pour les mensonges, Min Ki était bien plus doué que lui, ils se sont trompés de personne. Ce n’était peut-être qu’une impression mais le froid commençait à se faire ressentir dans la pièce, glaçant la peau, les joues et les mains. Bizarre, les chambres d’hôtel sont toujours bien chauffées normalement… il savait que la curiosité et l’envie de savoir la suite pesait sur les autres personnes ici présentes. Il allait user leur nerfs jusqu’au bout, les laissant mijoter comme une troupe d’enfants autour d’un feu de camps. Les ombres de la bougie dansant joyeusement sur son visage, remodelant ses expressions. « on dit qu’une fois que la cassette s’arrêta … elle reçut un appel téléphonique … la voix d’une femme macabre lui disant ‘’dans sept jours.’’. »

Min Woo porta le verre à ses lèvres et avala une petite gorgée glacée qui, paradoxalement réchauffa ses lèvres, sa langue et sa gorge pour terminer sa course endiablée dans son ventre. Le coréen se racla la gorge et prit un ton très grave « sept jours plus tard, on retrouva le cadavre de cette femme dans une des chambres de cet hôtel. Il parait qu’elle avait tellement eu peur, que son expression d’horreur était restée figée sur son visage en décomposition ! » lui qui pensait avoir réussi son coup pivota la tête rapidement lorsque la télévision s’alluma brutalement ainsi que le magnétoscope. Apparu alors une multitude d’images morbides, si bien que Min Woo lâcha son verre qui se fracassa au sol. « comment est-ce possible, sans électricité ? et …. C’est la cassette dont je vous parlais ! » les questions s’élevèrent, la panique. S’était-on également fichu de lui ? Devait-il montrer le mot ? Il se recula, lançant un regard sombre à la télévision où les images défilaient rapidement, sans bruit. Puis soudain tout s’éteignit, et il ne restait plus que la lueur de la bougie pour les éclairer. Alors qu’il allait se dévoiler aux autres, la sonnerie du téléphone retentit, lentement …