AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

« Petite cacahuète des prés ♥ » Ft. MinSu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

— I'm here since : 27/12/2010
— Messages : 26
— Pseudo : Teddy
— Avatar : Park Kahi (AF)
— Age : 31

MessageSujet: « Petite cacahuète des prés ♥ » Ft. MinSu. Ven 31 Déc - 16:12

Un réveil dans les pommes, c’est le cas de le dire: notre belle et puissante (en tant que fan de kahi, oui je la met sur un pied d’estale) Omega ouvrait un œil. Une splendide vue aérienne sur le derrière d’un beau jeune-homme gay jusqu’à la moelle et ivre mort comme pas possible, s‘offrit à elle. Omega (avec tant de mal que de bien) essaya de se relever, avec une lenteur digne d’un ancêtre. Sa vue se régla oui oui, comme un appareil photo) sur un paysage beaucoup moins beau que le précédent. Un grand appartement de jet-setteurs emplit de personnes à droite à gauche, tous morts ivres ou via l’illicite. Les rideaux déchirés exprimait une pure soirée de débauche ( ou un essai de ménage de printemps avec des amis habillés en tenu de sado-maso). Avec la force d’un Jedi né, Omega réussi à tenir sur ses deux jambes, pour ensuite faire de grande enjambés sexy et sportives entre les corps, histoire de pouvoir sortir de cet appartement puant.

Un dernier regard vers ses singes en cuir, puis mademoiselle Baek passa avec vitesse et perplexité la porte d’entrée, pour se retrouver dans le couloir. Apparemment les mêmes ouragans que ceux de l’appartement étaient passés par le couloir luxueux de l’immeuble. Pauvre enfants pourris gâtés, (ceci-dit, possédant une Expresse black) qui n’avait qu’à payer les propriétaires pour effacer toute preuve d’une éventuelle Skin Party). Enfin son fessier de luxe posé dans sa voiture, Omega accéléra avec une telle efficacité (pour une fois), à ses risques et périls un renversement de piétons! Peut après ce trajet plutôt remplit d’émotions et divers esquivages (ça ne se dit pas) de camions, Omega pu enfin poser un pied dans son petit loft charmant et en bordel. « Au final, j’étais bien là-bas. » se murmura-t-elle avec crainte. Reprenant un petit train train quotidien, Omega partie prendre une longue douche pour en ressortir luisante et brillante (comme une belle voiture de course). Elle enfila avec plaisir et simplicité un pantalon rose taille haute avec un tee-shirt noir rentré dans ledit pantalon.

Un peut ennuyant tout cela, n’est-ce pas? Pourquoi ne pas partir au vif du sujet, soit, une petite poursuite avec un bel inconnu totalement timide (quoi? Moi? Le connaitre? Naaan!). La jeune femme comme à sa fâcheuse habitude d’accro des sushis; eu dans l’idée suprême d’allez manger dans un sushi bar, voir découvrir des petits restaurants sympas. (je ne vous cacherait pas qu’elle ne sait absolument pas cuisiner!) Avec un air félin sur le visage, caché avec une paires de lunettes mouches, Omega avançait lentement dans la grande avenue de Séoul, à la recherche d’un bar à sushi (mauvais sens de l’orientation). Sentant une présence derrière elle, la jeune femme tourna dans une petite rue bordée d’un parc. «  Ce n’est pas comme si je devenais folle…. Enfin je me parle souvent toute seule, mais d’habitude je ne sens pas d’aura romantique autour de moi… Enfin j’veux dire, pourquoi je sens que je suis suivie par une aura rose bonbon et pleine de vie! J’vais déjà commencer par arrêter de me parler à moi-même. »

Le fait de penser seule n’est pas un pêché, mais Omega est superstitieuse depuis qu’elle avait vue une voyante et que celle-ci lui avait précisé qu’elle perdrait la tête dans dix ans si elle ne payait pas trois fois le prix demandé (Omega s‘étend enfuit peu après les paroles de la vieille). Marchant de plus en plus lentement, Omega entendit de léger bruits de « click click », comme si l’on prenait des photos, voir un jeu avec un stylo bic. La jeune femme, derrière ses lunettes, avec les sourcils froncés et ses yeux vagabondant à droite et à gauche. Sa bouche pincée avait l’air d’être une petite fissure, ses mains agrippant sont sac à main, la jeune femme se retourna brusquement, en position de combat de boxe thaï. «  YA! Qui et là! Ramène-toi face de cornichon histoire que j’te règle ton compte! »

Faire de la boxe thaï depuis qu’elle avait 12 ans, n’était pas une si mauvaise idée que ça… Tournant vivement la tête dans tous les sens. Lorsqu’elle aperçue du coin de l’œil, un jeune homme derrière un arbre, appareil réflex en main, la bouche en forme de cul de poule. Omega pointa un doigt agaceur face à lui, d’une voix d’oursonne elle s’écria «  T….TO…..TOOOI! », avec ses talons aiguille, elle sauta par-dessus la barrière qui les séparaient, et elle se mise à courir aussi vite qu’une biche en détresse, vers lui. «  YAAAAAAAAAAAAAAAAA ». (je n’ai jamais dis qu’elle était tout à fait normal… il lui manque en effet une case.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

— I'm here since : 21/12/2010
— Messages : 37
— Pseudo : stone.
— Avatar : song seung hyun ♥
— Age : 26

MessageSujet: Re: « Petite cacahuète des prés ♥ » Ft. MinSu. Ven 7 Jan - 13:48

    god. je suis désolée, c'est horrible e.e j'avais pas la foi et je pars ce soir. je me rattraperai ♥

    Cela faisait six jours que Min Su n’avait pas mit le nez en dehors de l’appartement; six jours qu’il comptait sur son colocataire pour ramener des vivres et ainsi le maintenir plus ou moins en vie et six jours passés à resté scotché à son ordinateur sans même savoir en décrocher. La vie du jeune homme se résumait généralement à ce genre de train-train quotidien, entre enfermement durant plusieurs jours pour ensuite sortir l’espace d’une heure et recommencer à se cloîtrer dans sa chambre, y vivant exactement comme un ermite. Parfois, s’il ne regardait pas la télévision, il était parfaitement incapable ne serait-ce que d’affirmer quel temps il faisait dehors; autant aurait-il pu y avoir un déluge, le jeune geek n’en aurait rien su à moins qu’une fenêtre publicitaire éclate au beau milieu de son écran pour le lui signaler. Selon lui, il n’y avait aucun problème à vivre dans cet état de quasi-léthargie.
    Présentement, il était assit devant un thé chaud, profondément enfoncé dans le canapé du salon. Il avait abandonné son ordinateur l’espace de quelques minutes pour boire et pour se réchauffer par la même occasion; sans doute y avait-il un soucis avec le chauffage, car il faisait incroyablement froid dans leur appartement. Tout doucement, comme un vieil homme, il se leva et posa la tasse à moitié pleine sur la table devant lui, une jolie petite table basse un peu fracassée. Même s’il n’en avait pas envie, Min Su savait le reconnaître lorsqu’il dépassait les bornes; aussi, là tout de suite, un petit bol d’air ne risquait probablement pas de lui faire de mal. Il saisit son appareil photo et le glissa dans une poche de son jean avant de prendre une veste au hasard sans même contrôler qu’elle lui appartenait bien -après tout, Min Jun et lui avaient la même corpulence, quelle importance…- et sortit de l’habitat comme un ours qui cesse d’hiberner.

    Comme il aurait dû s’y attendre, dehors il faisait encore plus froid qu’à l’intérieur et il se mit aussitôt à grogner et pester contre ce pays trop glacial; pourquoi n’irait-il donc pas vivre en Afrique, hm ? ‘fait chaud là-bas au moins, songeait-il rageusement en marchant rapidement dans les bords d’une rue. À dire vrai, il n’avait aucune idée de l’endroit où il était censé se rendre, mais faire quelques courses serait certainement bien accueillit par Min Jun qui, mine de rien, en faisait déjà pas mal pour lui. Quand il aperçu Omega au coin de la rue en question, il fut agréablement surpris. Elle ne le connaissait probablement pas vraiment, mais lui, il savait déjà pertinemment qu’il l’appréciait fort. Elle était jolie, semblait sympa… certes, parfois il s’était demandé si elle n’avait pas un grain, mais avec réflexion, il avait réalisé que lui-même y allait fort dans la bizarrerie mentale, ce qui l’avait respectueusement amené à ne pas la commenter ni quoi que ce soit. Sauf qu’il n’osait pas l’aborder, l’observant toujours de loin juste pour le plaisir de la regarder. Parfois il prenait des photos, mais n’y voyez pas là un acte digne du stalker le plus dangereux du monde ! Min Su ne pensait évidemment pas à mal en faisant ça. Aussi, tout naturellement, sortit-il son appareil en s’approchant d’elle à pas de loup, un vague sourire aux lèvres. Pour une fois, il avait bien fait de mettre le nez dehors, si c’était pour croiser cette magnifique créature. En quelques pas, il l’a rattrapa et se posta à quelques mètres derrières elle, faisant mine de regarder ailleurs pour l’instant. Visiblement, ça ne perturbait personne de voir un jeune homme en train de photographier discrètement une jeune femme, ce qui l’arrangeait bien, dans le fond. Dans sa stupidité légendaire, il se mit même à se cacher derrière les poubelles ou derrières les arbres pour faire exactement comme un vrai paparazzi. Sans doute l’isolation avait détérioré ses capacités mentales, car ce n’était pas vraiment son genre d’agir de la sorte en temps normal. Baah, il avait envie de s’amuser; qui risquait de l’en blâmer ?

    Mais, soudainement, des cris lui parvinrent et il sursauta, échappant presque son appareil. Il leva les yeux, et une sorte de furie en liberté courant vers lui avec un air menaçant plaqué sur son si joli visage. Ce n’est qu’après quelques secondes qu’il réalisa durement que ce monstre sanguinaire n’était autre que celle qu’il prenait pour la belle et douce Baek Omega, ce qui le fit reculer d’un pas par pur réflexe, les yeux ronds comme des soucoupes. Même si elle semblait brandir le poing, il ne bougea pas, ne sachant pas s’il valait mieux pour lui de détaler comme un lapin ou d’hurler à l’agression. Figé comme un imbécile, il la vit arriver à un mètre d’elle et porta instinctivement ses bras devant son visage en espérant amortir le coup qu’elle risquait probablement de lui envoyer.

    « Je suis désolé ! Vraiment désolé ! Je pensais pas à mal ! Et je… je ne suis pas un cornichon. »

    Hm. En donnant la dernière partie de la phrase, il avait relevé la tête avec un air totalement ahuri, la bouche légèrement ouverte. Décidemment, ce pauvre jeune homme avait le don pour être à côté de la plaque même en étant parfaitement sain d’esprit. Il cligna des paupières quelques secondes, étonné de ne pas s’être fait frapper, puis cacha son appareil photo dans son dos en tentant un pâle sourire innocent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

« Petite cacahuète des prés ♥ » Ft. MinSu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Soul Seoul :: @.SeoulCity :: Some relaxation... :: Rues et avenues-