AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Park Sun Ju ~ Save Yourself

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

— I'm here since : 20/12/2010
— Messages : 20
— Pseudo : Booh
— Avatar : Kim Ki Bum - Key [Shinee]

MessageSujet: Park Sun Ju ~ Save Yourself Lun 20 Déc - 13:11

.Park Sun Ju.
feat. [Kim Ki Bum - Key]


ÂGE: 19 ans
DATE DE NAISSANCE: 24 Novembre 1991
NATIONALITÉ: Coréenne
ORIENTATION SEXUELLE: Il ne s'y intéresse pas vraiment. Disons que bisexuel lui correspondrait le mieux. Homme ou femme. Peut importe.
PROFESSION: Etudiant. Travaille à temps partiel dans un café.
GROUPE: Silver
POSTE VACANT: Oui [ ] Non [X]

About Me
Too Curious..It's so Bad...


CARACTERE :

Pile ou Face ?
Chaud ou Froid ?
Force ou Douceur ?
Noir ou Blanc ?

Je suis ce que je veux. Je suis tout ce que tu ne peux pas être.
Cherche pas. Jamais tu pourras être comme moi. Alors sois pas jaloux, et admire.

° S’il fallait répertorier tous ses défauts, je crois que vous préfèreriez vous enfuir.
Les hommes ne sont pas parfaits, mais pour être honnête, Sun Ju est très loin de cette perfection divine.
Commençons par son orgueil, sûrement dix fois plus gros que lui. Un garçon têtu, qui n’aime pas avoir tort et qui ne le reconnaît jamais si c’est le cas. C’est cette attitude qui le mène à de nombreux conflits et le font rentrer à la maison couvert de bleus et d’égratignures.
Vous l’aurez comprit, il n’est pas bien difficile de le faire sortir de ses gonds. Très susceptible, il réagit au quart de tour et fonce tête baissée. Malgré les bonnes raclés, il n’a apparemment pas comprit la leçon et continue de provoquer ceux qu’il n’apprécie pas.
Il n’aime pas qu’on lui dise non. Ce que je veux, je l’obtiens, et ce, par tous les moyens.
Vous devez savoir que Sun Ju excelle dans l’art de l’hypocrisie sociale. Il n’est sincère qu’avec ceux qui lui sont proches.
D’ailleurs, c’est ce qui le pousse souvent à l’infidélité. Ses quelques conquêtes pourront en témoigner. On pourrait croire qu’il le fait par méchanceté, ou par ennui. Mais si on prenait la peine de creuser un peu ou de s’intéresser un temps soit peu à lui, on s’apercevrait de sa peur de s’engager et de souffrir.
Je suis infidèle, je ne m’attache pas, je ne souffre pas.
Je ne vous demande en aucun cas de ressentir de la compassion, car Sun Ju n’est pas un ange. Il garde tout de même son goût immodéré pour les remarques malsaines et les rumeurs infondées. Ses blagues sont souvent goût douteux et ne font rire que lui.
Il n’est pas méchant, juste humain.

° Après ces quelques révélations, je comprendrais que votre opinion soit déjà fondée sur ce jeune garçon. Mais je vous demande de ne pas trop précipiter votre réflexion.
Personne ne s’est jamais demandé pourquoi il était aussi capricieux, insupportable, voire parfois cynique ?
Sun Ju préfèrerait mourir plutôt que de laisser paraître une seule de ses faiblesses. Cette solitude qui le ronge et le pousse à pleurer seul le soir. Il ne supporte tout simplement pas la pitié.
C’est un garçon fort. Son passé le pousse être irréprochable, à ne pas faire d’erreurs. Raison pour laquelle il est toujours très exigent envers lui-même et les autres. Il ne se laisse pas marcher sur les pieds. Il faudrait en faire des tonnes pour réussir à démoraliser quelqu’un comme lui.
Il est d’ailleurs très attentionné et présent, envers et pour ceux qui le mérite. Il n’hésitera pas à prêter son épaule. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il sait trouver les mots et rassurer.
Infidèle en amour mais fidèle en amitié. On ne peut pas tout avoir.
C’est un garçon passionné, qui vit sa vie au jour le jour. Il aime son frère plus que n’importe qui.
Plus sensible qu’il n’y paraît, comme tout homme, il a besoin de tendresse pour surmonter les obstacles de la vie. Il serait ravi de rendre cette douceur, si la personne à ses côtés lui inspire assez confiance.

Ne vous fiez pas aux apparences.



HISTOIRE :

Une banale histoire d’une mère dépressive poussée au suicide et d’un jeune enfant battu par son père ne supportant pas la disparition de sa femme. Trouver un coupable, transformer un amour intense en haine envers sa propre chair, son propre sang. Aimer son enfant plus fort que sois même et pourtant poser sa main sur son coup et serrer aussi fort que jamais.
Une haine que Sun Ju ne comprit jamais, les marques encore présentes sur son corps lui rappelle chaque jour l’enfer qu’il à vécu.
Comment un enfant de six ans peut comprendre ce qu’est réellement la mort. Pire le suicide. Comment lui expliquer que sa mère avait préféré mourir plutôt que de rester à ses côtés ? Comment ne pas se sentir coupable ? Il avait déjà du mal à comprendre les morales dans les dessins animés. Il avait juste remarqué que sa mère n’était plus la et ne le serait plus jamais. Pourquoi ? Personne ne le savait.
Tout le monde pleurait, mais lui ne le faisait pas. Dans son esprit, la femme qui l’avait mise au monde reviendrai parce qu’elle ne pouvait pas l’abandonner.

« Maman ? Mamaaaan ? »

Des cris dans la maison vide, un petit bonhomme qui fouille chaque recoin de la maison, son pantalon souillé par la poussière. Il cherchait dans les endroits les plus impossibles qui existent. Elle devait sûrement être par la. Mais il ne la trouvait pas.
Les volets fermés, comme chaque jour, Sun Ju avait interdiction d’y toucher. L’odeur de renfermé régnait sur toute la maison et bien que ce soit désagréable le petit garçon n’avait d’autre choix que de s’y accommoder.

« Maman ? »

Un bruit de gifle retentit et Sun Ju se retrouva à terre. Ce fut le premier coup d’une très longue série qui suivit durant des heures et des années.
Choqué il n’avait pas saisit pourquoi son père devenait violent. Il lui avait toujours interdit de se battre à l’école, alors pourquoi lui agissait-il ainsi ?
Il n’eut pas le temps de se poser d’autre question que le pied de son paternel heurta ses côtes fragiles. Un cri de douleur, un autre coup. Il avait beau demander d’arrêter, son père ne semblait n’être plus qu’une bête.
Il avait peur. Il avait mal. Les papas des autres les protégeaient, alors que le sien lui faisait du mal. Il ne fallait en parler à personne.

Malheureusement pour Sun Ju les jours se suivaient et se ressemblait beaucoup trop. Les bleus cachés par ses vêtements, il disait aux autres qu’il était tombé lorsque ceux-ci apercevaient une ou deux blessures.
Il se faisait chahuter par ses camarades car il n’avait pas de mère. Le soir il rentrait les mains pleines de terre et le jean troué. Une chose qui avait le don de mettre son père très en colère. Il savait alors qu’il devait se cacher le mieux possible pour qu’on ne le trouve pas. Mais l’homme qui continuait de l’élever ne laissait pas tomber tant qu’il ne l’avait pas trouvé et cogné.
La mort prend, le temps passe, la douleur reste. On attend. On souffre. On attend. On frappe. On frappe sur la personne la plus proche, la personne la plus faible.

Sun Ju savait très bien que son père était la seule personne qui lui restait. Et même s’il était violent, il ne pouvait pas l’abandonner. Sinon il se retrouverait seul.
Une âme innocente et pure souillée par un homme incapable de surmonter les obstacles de la vie.
Le garçon avait dix ans quand son géniteur se mit à boire ce qui ne fit qu’empirer les choses. Rentrer à la maison devenait un vrai calvaire. Mais il savait que s’il en parlait à quelqu’un, il risquerait de mourir. Car il le savait mieux que quiconque, il frapperait de toutes ses forces jusqu’à ce que son fils ne bouge plus.
Une enfance décimée, un petit garçon déchiré.

Il avait beau grandir, ça ne s’arrêtait pas, ça ne s’arrêtait plus. A l’école, il avait à présent un très bon groupe d’amis. Après tout, il avait quinze ans. Il n’avait rien connu des petits plaisirs simples que ses amis avaient eux connus en étant petit.
Jouer au foot, aller au parc d’attraction, manger une glace.
Il en profitait pour passer la nuit chez son meilleur ami.
Bien qu’il aime regarder le corps des filles, il ne ressentait aucune attirance pour elles. Il ne savait pas trop où il en était. Les hormones. Pourtant, il n'arrivait pas à faire un choix. L'amour n'avait pas de sexe.
Un autre secret qu’il devait garder. Si son père venait à le découvrir, il le tuerai pour de bon.

Sun Ju n’était pas très sportif, il n’avait pas non plus une force hors du commun, mais étant violenté depuis de longues années, il était devenu plus résistant que la moyenne. Il faisait son possible pour s’endurcir et un jour envoyer son paternel au tapis. Il savait que maintenant il ne devait plus se laisser faire.
Son innocence avait disparu à jamais. Fini les comptes de fée. Son père ne s’arrêterait jamais, alors il devait y mettre fin par lui-même. L’enfer avait assez duré.
Il avait grandit beaucoup trop vite. Trop mature. Cette enfance il allait la récupérer. Être un enfant à 19 ans. Et alors ?

Seul son meilleur ami était au courant des maltraitances puisqu’il l’avait vu torse nu. Il avait vu la cicatrice sur son dos. Celle faite par la bouteille de whisky cassée contre le rebord de la table basse. Sun Ju ne voulait pas faire preuve de violence et c’est avec un grand courage qu’il se rendit au poste de police pour expliquer les sévices subis durant toutes ces années. Pourquoi ne l’avait-il pas fait avant ?
Il eut le droit à une assistance psychologique, mais au final, il n’en avait pas autant besoin que ça.
Bien sûr qu’il faisait encore des cauchemars, qu’il se réveillait en sursaut et vérifiait que son géniteur n’était pas la.
Il se souvenait encore de son regard glaçant lorsqu’il fut emmené loin. Lorsque la sentence tomba et qu’il fut enfermé.
Depuis il ne peut plus dormir dans le noir.
Il avait seize ans. Placé dans une famille d’accueil modeste, il s’y sent à l’aise mais se méfie toujours un peu.
N’étant pas doué dans les études à cause de son passé, il travaille dans un café à côté. Il avait un peu de mal à comprendre cette histoire de club huppé. Être riche et adulé, pourquoi pas, mais ce n'était pas ce qui lui importait le plus. Il se donnait déjà à fond pour gagner un peu d'argent et ne rien demander à cette famille qui l'avait accueillie. Il voulait faire les choses par lui même, prouver qu'il était capable. Mais faire partie de l'élite. Il n'y avait jamais vraiment pensé.


Behind The Screen
Who are You?


PSEUDO : Booh
ÂGE : 19 ans
FRÉQUENCE DE CONNEXION : 5/7
OU AS-TU CONNU LE FORUM? : Top site =)
QUELQUE CHOSE A AJOUTER? : Le design est magnifique ♥


Dernière édition par Park Sun Ju le Lun 20 Déc - 17:10, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
.

— I'm here since : 04/12/2010
— Messages : 151
— Pseudo : Sunee
— Avatar : Lee Joon
— Age : 27

MessageSujet: Re: Park Sun Ju ~ Save Yourself Lun 20 Déc - 16:51

Quelle histoire! Je suis...pauvre petite chose y_y

Sinon Bienvenue et Fighting pour ta fiche!!!

Et merci pour le compliment ;)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

— I'm here since : 20/12/2010
— Messages : 20
— Pseudo : Booh
— Avatar : Kim Ki Bum - Key [Shinee]

MessageSujet: Re: Park Sun Ju ~ Save Yourself Lun 20 Déc - 17:11

    Merci beaucoup ♥
    Je pense que ma fiche est terminée, si je n'ai pas fait de bêtise XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
.

— I'm here since : 04/12/2010
— Messages : 151
— Pseudo : Sunee
— Avatar : Lee Joon
— Age : 27

MessageSujet: Re: Park Sun Ju ~ Save Yourself Lun 20 Déc - 17:26

.Fiche Validée !.


    ■ Nous te souhaitons la bienvenue parmi nous !
    ■ N'oublie pas de faire ta demande de logement.
    ■ Si tu as des questions, n'aie pas peur de solliciter un membre du staff...N'aie crainte...on ne mord pas...
    ■ Have Fun !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
.

— I'm here since : 16/12/2010
— Messages : 78
— Pseudo : chi, ash.
— Avatar : Yun Du Jun (beast)

MessageSujet: Re: Park Sun Ju ~ Save Yourself Lun 20 Déc - 17:50

et moi je te souhaite une bienvenue tardive !
quel admin je fais, n'est-ce pas eoe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Park Sun Ju ~ Save Yourself

Revenir en haut Aller en bas

Park Sun Ju ~ Save Yourself

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Soul Seoul :: @.The beginning :: It'sTimeToShine ★ :: (( Welcome Citizens )) :: Silver-