AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Jeong Min Jee ; she's only fooling everyone else

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

— I'm here since : 20/12/2010
— Messages : 50
— Pseudo : no.way
— Avatar : Kim Tae Yeon
— Age : 28

MessageSujet: Jeong Min Jee ; she's only fooling everyone else Mar 21 Déc - 2:37

.Jeong Min Jee.
feat. Kim Tae Yeon


ÂGE : 21 ans
DATE DE NAISSANCE : 19 Novembre 1989
NATIONALITÉ : Coréenne
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle
PROFESSION : Mannequin & Étudiante en médecine
GROUPE : Silver
POSTE VACANT : Oui [x] Non [ ]

About Me
Too Curious..It's so Bad...

« I like the lights turned out
The sound of closing doors
I’m not like other girls who always feel so sure
Of everything they are
Of what they're going to be
Sometimes I'm just a girl stuck inside of me »

(the veronicas)


CARACTERE :

Si vous abordez Min Jee pour la première fois, vous ne manquerez certainement pas de constater l’imposante douceur qui émane de sa petite personne. Tout est doux chez elle.
Sa voix. Son regard. Son rire.
Ses vêtements, ses cheveux, sa peau.
Son amitié. Sa joie. Même ses colères.
C’est simple, Min Jee, c’est du Dove sous forme humaine. Sans le côté niais ; précisons-le avec insistance. Être doux, n’équivaut pas systématiquement à jouer le premier rôle des « bisounours au pays de la guimauve ». Non, être doux, et en particulier dans le cas de Min Jee, c’est manier humblement l’indulgence et la tolérance avec compréhension et ouverture d’esprit. C’est se montrer spontanément agréable et bienveillant. Et c’est aussi l’harmonie subtile et délicate d’une grâce –intellectuelle s’entend- à la fois discrète et sereine.
Alors non, cela ne veut pas dire qu’on peut lui manquer de respect sans conséquence. La douceur n’a jamais été incompatible avec l’orgueil, Min Jee en est la preuve vivante. Et jamais, aussi aimable soit-elle, n’acceptera-t-elle qu’on tente de lui marcher sur les pieds.
Il n’est pas non plus aisé de la faire changer d’avis. La miss est tout ce qu’il y a de plus déterminé, et lorsqu’elle a une idée en tête, elle aura tendance à se battre jusqu’au bout pour la mener à bien. Le rythme de vie débordé que ses choix lui ont imposé en est d’ailleurs une excellente illustration. Du coup, Min Jee, c’est aussi le petit courant d’air qu’on a du mal à attraper. Qui court d’un rendez-vous professionnel à un cours magistral, les paumes des mains recouvertes de gribouillage écrits à la va-vite, où se mélangent mémos et numéros de téléphone.

La fatigue est par conséquent son fardeau quotidien. Et malheureusement pour elle, ce n’est pas une chose à laquelle on s’habitue. C’est plutôt un tourment, dont l’intensité progressive, presque sournoise, ne fait que s’accumuler au fil des jours. Vous ne l’entendrez jamais s’en plaindre, ceci dit. Son métier lui a appris à conserver, en toutes circonstances, un irréprochable self-control. Dissimuler émotions, tristesse et toutes faiblesses derrière un masque paisible et impénétrable. Garder un sourire de façade même quand le moral ne suit plus. Des réflexes qui se sont tant et si bien ancrés en elle que même son plus proche entourage peine à savoir ce qu’elle ressent réellement.
Elle est si calme à l’extérieur, comment deviner qu’à l’intérieur, tout bouillonne vivement de façon quasi-discontinue ? Car ses pensées sont encore plus effrénées que son emploi du temps. Elle réfléchit trop, beaucoup trop. Au point de se poser des questions existentielles à trois heures du matin, plutôt que de tâcher de combler un peu son manque de sommeil. Oh, pour sûr, elle n’a ainsi rien du cliché du mannequin écervelé, superficiel jusqu’au bout des ongles !
Au contraire, pertinemment intelligente, elle est également appliquée et perfectionniste, ce qui lui permet très certainement de se maintenir à un excellent niveau dans ses études, malgré le nombre de cours qu’elle est forcée de manquer.

Tout ça semble bien sérieux, n’est-ce pas ? Et pourtant, ceux qui apprendront à la connaître s’apercevront bien rapidement que cela ne l’empêche pas pour autant de posséder un éminent côté enfantin. Passer des heures à gazouiller devant un petit chiot. Jouer au foot pieds nus dans la neige. Contempler le ciel étoilé avec des yeux brillants et espiègles, à la recherche de constellations qu’elle ne cesse de confondre. Des futilités, peut-être. Mais la carrière de Min Jee l’a forcée à devenir responsable bien trop jeune, sans lui laisser paradoxalement le temps de grandir à son rythme. Etroitement surveillée et constamment débordée depuis son adolescence, elle manque d’ailleurs cruellement d’expérience dans le domaine des relations sentimentales. « Pas le temps ». C’est son excuse favorite lorsqu’on lui demande où elle en est de ce côté-là. Mais elle se garde bien de reconnaître que cela l’effraie sans doute également un peu. Lorsqu’on a eu à consoler trop souvent le cœur brisé et piétiné de ses amies, on y réfléchit à deux fois avant de se lancer dans la gueule du loup. Oh, pas qu’elle soit une grande froussarde pour autant. Mais si vous allez sonner chez elle au beau milieu de la nuit, il n’est pas impossible qu’elle mette un certain temps à vous ouvrir. En pyjama, derrière une grosse poêle de cuisine, elle s’avancera vers la porte à tout petits pas méfiants, jusqu’à être certaine que vous n’êtes pas comme ce tueur en série dont on parle sans cesse aux infos.

HISTOIRE :

Myeongdo-ri, vous connaissez ? Non. Normal. Pourquoi auriez-vous entendu parler de ce petit village méconnu, perdu au beau milieu du comté d’Uljin, lui-même peu réputé au sein de la province du Gyeongsang du Nord ? Un trou paumé, tout à fait, n’ayons pas peur des mots. Avec le forfait trois V. Vent, verdure, vaches.
Seulement « être né quelque part, pour celui qui est né, c’est toujours un hasard ». Et le hasard a choisi que Min Jee naîtrait ici.
Au sein d’une riche famille d’artisans, cependant. Chaleureuse, aimante, la jeune fille s’y est toujours sentie à son aise. Sans doute est-ce d’ailleurs pour cette raison que, petite, elle accepta bien volontiers de poser fréquemment devant l’objectif de ses parents. Sa mère, plus particulièrement. Et « fréquemment » est un euphémisme. Car cette famille attentionnée n’en n’est pas moins sensée. S’il y a bien une chose que la tradition de leur métier -transmis de générations en générations- leur a enseigné, c’est la valeur de l’argent. On n’obtient rien sans rien, il faut se donner les moyens de sa réussite, savoir saisir la bonne opportunité, etc, etc... Aussi, persuadée du charme et de la photogénie de leur fille, cette astucieuse Mme Jeong ne manqua pas l’occasion d’en exhiber les clichés au reste du village. Curieusement, le minois plutôt mignon et original de Min Jee remporta un franc succès, qui ne tarda pas à s’étendre progressivement aux villages avoisinants. Le bouche à oreille, il n’y a rien de tel. Mais ajoutez-y un petit soupçon de chance, et vous aurez là tous les ingrédients nécessaires à la base d’une carrière dans le mannequinat. Cela commence par d’humbles petites propositions. Et plus les années défilent, plus ces dernières s’accroissent et se concrétisent. Jusqu’à assurer une place réputée au sein de l’univers de la mode à celle qui n’était au départ qu’une simple « fille de paysan ».
Néanmoins, le côté “tout beau, tout rose” s’arrête ici. Le revers de la médaille a une réputation à tenir, voyons. Et il n’a aucune raison d’épargner l’innocente qui débarque dans le nid de vipères.

Car, dans le milieu de la mode, la concurrence se fait rude, ce n’est plus un secret pour personne. Et si Min Jee obtient un succès notoire dans tout ce qui est séances photos, présentations et publicités, sa petite taille la bannit toutefois des défilés. Ses origines rurales commencent elles aussi à parvenir aux oreilles de ses adversaires. L’une d’entre-elles aura sûrement entrepris une petite enquête à ce sujet, et il va de soi qu’elle se sera fait un plaisir d’en répandre la rumeur à qui veut bien l’entendre. Puisqu’il n’est pas rare que, dans les couloirs de différentes agences, les commentaires chuchotés de « péquenaude », « fermière », et autres charmants « retourne dans ta campagne boueuse » -pour vous faire la version polie- fusent derrière le passage de Min Jee. Cela n’a pour effet que de renforcer la détermination de cette dernière, qui tente de se démarquer par son originalité, essayant d’accentuer le côté artistique d’un métier où règne principalement la superficialité.
Cette motivation, elle la puise dans son désir de réussite. Même si cette voie s’est imposée à elle plus qu’elle ne l’a choisie, la jeune coréenne a pleinement conscience que cette chance n’est pas donnée à tout le monde. Mais elle a également besoin de ce succès et de cet argent pour mener à bien les études de médecine qu’elle a décidé de suivre en parallèle. Une folie, certainement, quand on voit l’investissement considérable que demandent ces deux activités. Seulement elle a de bonnes raisons de la commettre.

Tout d’abord, et comme ses parents se sont évertués à lui enseigner depuis toujours, Min Jee tente de garder les pieds sur terre. Les paillettes sont éphémères, et l’âge a souvent raison de votre carrière bien plus tôt que vous ne l’imaginiez. Hors de question, pour la jeune fille, de se retrouver sans rien lorsque ce jour arrivera. Bon, après, peut-être aurait-elle dû choisir quelque de chose de moins ardu et prenant que la médecine, je vous le concède. Ce serait sans compter son vif intérêt, de longue date qui plus est, pour ce domaine. Un haut poste de médecin spécialisé. Médecin légiste, pour être plus précis. Voilà le réel rêve qu’elle entretient depuis bon nombre d’années.

Alors, forcément, son quotidien est une constante course contre la montre. Levée aux aurores. Couchée bien trop tard. Révisions sur le trajet. Durant les séances de maquillage. Un téléphone coincé entre son épaule et son oreille droite. Un sandwich dans la main gauche. Elle est forcée de rater certains cours. Arrive fréquemment en retard à d’autres. Ignore fatigue et courbatures durant les séances photos pourtant interminables. Et carbure à la caféine une grande partie de la nuit, au milieu d’un amas de fiches de notes et de bouquins si épais qu’ils en feraient presque ployer son bureau.
Cependant, le mélange rythme de fou, manque de sommeil et concentration surexploitée n’a jamais été des plus bénéfiques pour la santé. Et malgré toute sa détermination, celle de la menue Min Jee risque de ne pas tarder à en pâtir.

Behind The Screen
Who are You?


PSEUDO : no.way
ÂGE : passé la vingtaine mais encore loin de la trentaine 'o'
FRÉQUENCE DE CONNEXION : 5/7 voir plus
OU AS-TU CONNU LE FORUM ? : via un top site
QUELQUE CHOSE A AJOUTER ? : Forum attrayant à tous les niveaux (y compris son titre, que je nem de trop ♥), et puisque j'ai déjà testé les mps de renseignements : admins fort serviables.
Je ne connais personne en revanche, alors prenez soin de moi sivouplé 'o'



Dernière édition par Jeong Min Jee le Jeu 23 Déc - 17:15, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
.

— I'm here since : 16/12/2010
— Messages : 78
— Pseudo : chi, ash.
— Avatar : Yun Du Jun (beast)

MessageSujet: Re: Jeong Min Jee ; she's only fooling everyone else Mar 21 Déc - 2:39

MDRRR, effectivement, les codes ne veulent pas de toi. sunee va arranger le problème, moi je ne pourrais qu'empirer la chose \o

je n'ai pas eu le droit à un mp de renseignement de ta part ;-;

en tout cas, la bienvenue ici, et je suis soulagé de voir que l'histoire que j'ai faite pour minjee te plaît \o

si tu as un problème, contacte-nous.
& j'aime ton avatar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

— I'm here since : 20/12/2010
— Messages : 50
— Pseudo : no.way
— Avatar : Kim Tae Yeon
— Age : 28

MessageSujet: Re: Jeong Min Jee ; she's only fooling everyone else Mar 21 Déc - 2:52

xD à croire que j'ai insulté leur maman pasque c'est de pire en pire T.T. Vouii, Sunee sauve-moi *.* J'ai pourtant copié/collé tout bien comme une élève studieuse, mes images ont dû tout faire bugguer x__x

Nan, c'est vrai pour le mp ;_; j'ai envoyé à l'admin connecté au moment de l'envoi. la prochaine fois que je suis dans la panade, promis c'est toi que je viens voir cette fois ♥ (et vu comment ça commence avec les codes, tu peux déjà sortir l'apéritif pour mon arrivée iminente 'o')

Merci beaucoup en tout cas, et ouii, l'histoire de Min Jee me plaît beaucoup ♥ même que j'lui ai rajouté du boulot (Min Ki t'a dit ?) *.*


Dernière édition par Jeong Min Jee le Mar 21 Déc - 2:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
.

— I'm here since : 16/12/2010
— Messages : 78
— Pseudo : chi, ash.
— Avatar : Yun Du Jun (beast)

MessageSujet: Re: Jeong Min Jee ; she's only fooling everyone else Mar 21 Déc - 2:55

oh, la chance. espérons que t'auras vite d'autres problèmes alors -comme ça tu pourras me déranger- ♥ /quel méchant admin je fais, vouloir le malheur de mes tendres et petits rpgistes/

non, il ne m'en a pas encore parlé \o
en tout cas, là, il règle tes codes. tiens bon (:



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

— I'm here since : 20/12/2010
— Messages : 50
— Pseudo : no.way
— Avatar : Kim Tae Yeon
— Age : 28

MessageSujet: Re: Jeong Min Jee ; she's only fooling everyone else Mar 21 Déc - 3:15

x) oh oui, tellement méchant que j'ai presque envie de me fouler la cheville exprès juste pour venir te voir ♥

Rah, en effet je respire à nouveau 'o' Encore merci à lui pour ce sauvetage et à toi pour le soutien moral ^.^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

— I'm here since : 20/12/2010
— Messages : 62
— Pseudo : SungGi/Alysha
— Avatar : Ji Yoon

MessageSujet: Re: Jeong Min Jee ; she's only fooling everyone else Mar 21 Déc - 21:17

Bienvenue ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

— I'm here since : 21/12/2010
— Messages : 124
— Pseudo : Yie
— Avatar : Yun Eun Hye

MessageSujet: Re: Jeong Min Jee ; she's only fooling everyone else Jeu 23 Déc - 14:11

bienvenue sur le forum ♥


MY NAME IS JUNG AH, I'M 21 & I LIVE IN SEOUL. I WORK IN THE SEOUL'S HOSPITAL AS A DOCTOR. I THINK THE MOST IMPORTANT THING IN LIFE IS TO BE A MOTHER OR A FATHER. HOWERVER I AM A BAD GIRL SO BE CAREFUL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

— I'm here since : 20/12/2010
— Messages : 50
— Pseudo : no.way
— Avatar : Kim Tae Yeon
— Age : 28

MessageSujet: Re: Jeong Min Jee ; she's only fooling everyone else Jeu 23 Déc - 17:14

Merci à toutes les deux ♥

& j'ai terminé ma fiche 'o' !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

— I'm here since : 21/12/2010
— Messages : 124
— Pseudo : Yie
— Avatar : Yun Eun Hye

MessageSujet: Re: Jeong Min Jee ; she's only fooling everyone else Jeu 23 Déc - 17:22

très belle présentation cocotte ='3

.Fiche Validée !.


    ■ Nous te souhaitons la bienvenue parmi nous !
    ■ N'oublie pas de faire ta demande de logement.
    ■ Si tu as des questions, n'aie pas peur de solliciter un membre du staff...N'aie crainte...on ne mord pas...
    ■ Have Fun !


MY NAME IS JUNG AH, I'M 21 & I LIVE IN SEOUL. I WORK IN THE SEOUL'S HOSPITAL AS A DOCTOR. I THINK THE MOST IMPORTANT THING IN LIFE IS TO BE A MOTHER OR A FATHER. HOWERVER I AM A BAD GIRL SO BE CAREFUL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jeong Min Jee ; she's only fooling everyone else

Revenir en haut Aller en bas

Jeong Min Jee ; she's only fooling everyone else

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Soul Seoul :: @.The beginning :: It'sTimeToShine ★ :: (( Welcome Citizens )) :: Silver-