AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Twinkle little star ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

— I'm here since : 21/12/2010
— Messages : 8
— Pseudo : CHOO'
— Avatar : Yu Ha Min
— Age : 29

MessageSujet: Twinkle little star ... Mer 22 Déc - 0:03

.Ok Min Jun
feat. Yu Ha Min


ÂGE: 21 ans.
DATE DE NAISSANCE: 12 mars 1989
NATIONALITÉ: Coréenne.
ORIENTATION SEXUELLE: Honteuse.
PROFESSION: Etudiant en psychologie. Compte bien devenir médecin. Et puisqu'en attendant, il a un loyer à payer, vendeur à la langue acérée dans une boutique de prêt à porter.
GROUPE: Silver (?)
POSTE VACANT: Oui [ ] Non [★]
Credit icons, avatar & sign Sayuri Kim

About Me
Too Curious..It's so Bad...


CARACTERE :

Social.
Et parfois, les gens courent après ce joli minois. Rien d'important, juste une facétie. Il semblerait que les gens espèrent encore. Comme si l'habit faisait le moine. Mais l'éducation tirée à quatre épingle de Min Jun en a fait un jeune homme attentif, et personne n'imaginerait une seule seconde l'ennui profond qui ronfle derrière les pupilles d'un noir brulant. Néanmoins, on ne peut reprocher à Min Jun un manque de savoir vivre ou pire encore, d'être explicitement individualiste. Non, tout le monde sait bien que le moinillon est d'une discussion agréable et toujours prêt à rire. Mais ces même personnes ont tendances à oublier que Min Jun n'est qu'un jeune homme avec ses faiblesses, et non un moine endurci et plein de sagesse.

Menteur.
Min Jun n'a jamais vraiment su s'il s'agissait d'un défaut ou d'une qualité. On peut très bien mentir pour le bien de quelqu'un, pour protéger quelque chose d'important, ou tout simplement pour retarder une vérité et la rendre plus délicieuse. Mais Min Jun ne ment pas de cette façon. Ses mensonges ont un but, son propre profit. Ses histoires tiennent debout, et les lacunes sont comblées par son beau visage et sa réputation d'enfant-moine qui décidément lui colle à la peau. Alors Min Jun en use, de ce passé et de ce foyer qui lui donnent l'air d'un ange.

Fourbe
Que peut-on y faire ? La confiance que l'on place dans cette créature est vaine. Pour son propre jeu, ses besoins ou par intérêt, le diablotin peut retourner sa veste et vendre l'âme de ses anciens amis au plus offrant. Cette image auréolée qui attire a un revers, un masque à double visage. La retenue n'existe plus lorsqu'il s'agit pour Min Jun de venger un orgueil blessé ou bien pire, de tromper un ennui étouffant. Que ne ferait-on pas pour s'amuser.

Curieux.
Après des années passées entre quatre murs, Min Jun a enfin accès à ce monde étrange qu'il n'entendait et ne voyait que grâce à ses quelques sorties-éclairs comme il les appelaient, destinées aux courses du monastère. Et non, le coréen n'avait jamais vu d'ordinateur avant ses dix-huit ans. Alors quand il met le pied dehors, ce n'est pas pour garder le nez dans les nuages ou sur les pavés, mais bien pour les ouvrir si grands qu'ils pourraient partir chacun de leurs côtés avant de revenir lui raconter leur journée.

HISTOIRE :

Peut-être que cela aurait pu être pire. Même si, à quinze ans, on se demande souvent comment. Mais la vie d'un être humain ne commence pas à ce moment là, non. Il faut remonter des années en arrière, s'asseoir avec prudence sur le rebord d'un lit et regarder naître une nouvelle vie.
C'est comme cela que tout commence. Aussi bien les contes de fées que les cauchemars. D'abord, il y a la naissance. Celle du Malin et celle de la colombe. L'endroit diffère. Pour Min Jun, c'était un hôpital tout ce qu'il y a de plus banal, d'une mère rondelette issue d'une famille d'agriculteurs. Premier mauvais point dans la jeune vie d'un enfant encore immaculé. Le soir tombe sur Daegu, mais personne ne semble y prêter attention. Du moins pas dans cette pièce impersonnelle où Min Jun s'endort, bercé par le chant sanglotant de sa génitrice. Fut une époque où les femmes enceintes devaient être mariées pour ne pas être considérées comme des tares de la société. Malheureusement pour Min Jun, son père n'avait pas encore fait la demande et s'était engagé dans la Marine. Autant dire que le déshonneur s'abattait par son biais sur cette petite femme boulotte qui serrait contre son coeur ce petit bout de chair, cette partie d'elle même qu'elle ne pouvait pas détester.
Elle eu beau retarder cet instant critique du mieux qu'elle put, il fallut bien un jour revenir dans cette petite ville près de la mer. La mort dans l'âme, durant chacun de ses pas. S'arrêtant tout les dix mètres pour couvrir de baisers le poupon emmitouflé. Il fut long, le chemin jusqu'à la maison. Pénible pour elle, nouveau pour lui. Mais lorsqu'elle pousse la porte de la maisonnée, c'est trop tard, elle ne peut plus faire demi-tour, et elle voudrait que le temps s'arrête, juste le temps de profiter de son fils encore un peu.
Qu'elle soit fille de paysan ou grande dame de la haute société ne changeait rien à sa situation. Elle était femme, fille de surcroit. Son autorité était nulle. Son désespoir et son amour infinis, mais cela ne comptait pas. C'est en sentant les mains sèches de sa grand mère autour de son corps que Min Jun se mit à hurler. Mais peu importe. Tout les enfants crient, en particulier lorsqu'on les sépare de leur mère. Alors ces pleurs, personne n'y fit attention, sauf elle, qui pleurait également. Elle ne pouvait que leur en vouloir de leur précipitation. S'ils avaient pu le lui laisser juste quelques jours, qu'elle le contemple tout son saoul, qu'elle lui offre tout ce qu'elle possédait ... Mais elle n'avait que pu glisser un collier dans sa barboteuse, et son corps implosait de ces adieux forcés.
La vieille femme qui avait pris le relai pris un nouveau chemin. Rapide et dur. Sans prendre le temps de s'arrêter malgré les hurlements déchirants, sans prendre garde à l'inconfort de la petite chose dans ses bras. Et toc toc à cette énorme porte qu'elle ne saurait pousser. Attendant que l'on vienne lui ouvrir, elle fixe les yeux larmoyants. Dans une autre vie, à une autre époque, dans un monde différent, peut-être auraient-ils pu apprendre ensemble. Elle a l'aimer, lui à grandir. Mais ils ne sont pas dans cet environnement hypothétique, et quand la porte s'ouvre sur un moine au visage bienveillant, elle lui tend l'encombrant bagage. Il suffit de quelques mots pour qu'une si petite vie soit toute tracée.
- Sa mère n'est pas mariée.
Honte et déshonneur. Pauvre femme, qui se mariera quelques années après, sans pouvoir oublier et sans pouvoir le récupérer. Tout en le chérissant férocement dans un coin de son âme. Lui qui croit le savoir, en serrant dans ses poings enfantins ce collier d'argent qu'elle lui a transmis à la volée.
Un mélange savamment orchestré d'inconnus effarouchés pour débuter une existence. Min Jun n'a que quelques semaines, presque un mois, et il est un enfant de moines.

Peut on considérer que la conscience de l'existence, et l'existence elle-même, commencent dès le premier jour ? Alors que l'on ne se rappelle jamais de ces premières semaines de nos vies ?
Les premières expériences de Min Jun n'ont pas de valeur. Lorsqu'il n'y a plus de mère, qui peut bien s'intéresser aux premiers pas, au premier mot, à ce début d'une vie. Le jeune homme sait bien aujourd'hui que les moines ne l'ont jamais ignoré, que sa présence n'était pas un fardeau. Il aurait cependant aimé un peu plus de rire dans cette cour austère qui était à la fois son refuge et sa salle de jeu. Il a fallut improviser. Aussi bien les compagnons de route que les souvenirs. C'est un sombre secret que même la torture ne parviendrait à lui faire cracher, mais Min Jun a longtemps considéré le pot de terre dans lequel il se glissait après s'être fait disputé comme son meilleur ami, peut-être même sa mère revenue veiller sur lui. Ridicule, sans doute. Mais c'est effroyable, de se sentir seul à six ans. Seul et terrassé par l'ennui. Toujours les mêmes tâches, aider aux repas, porter le linge sale au lavoir, et finalement être le seul enfant au milieu de cette horde d'adulte hors du monde. Les moines prodiguaient un enseignement et interdisait au jeune garçon de mettre le bout d'un orteil hors du monastère. Il était encore impur, trop facile à faire basculer du côté d'une vie de débauche. Comment auraient-ils pu savoir ...

Les gouttes de pluie se sont mêlées aux larmes salées. L'ennui avait provoqué un désir. Du genre impérieux, implacable et dévorant. La nuit, le gamin se retournait dans tout les sens sur sa couchette, rongée par ce rêve démesuré, cette envie pressante qui s'apparentait à une tentative pour se dévergonder. Et de jour ... Il valait mieux détourner le regard des adultes, de peur qu'ils devinent. Et surtout, ne jamais regarder cette grande porte fermée qui le séparait d'une autre vie. C'est à partir de là, sans doute, que la vie de Min Jung a vraiment commencée.
Tout d'abord parce qu'il a soudain eu un objectif : s'enfuir. Quitter cet endroit clos dans lequel on l'avait enfermé dès sa naissance. Fuir au plus vite cette prison pleine de vide. Les yeux rivés sur l'embrasure de bois, il n'attendait que le moment propice.
Mais un autre changement à fait du garçon silencieux et plein de soupirs ce jeune homme pervers et désaxé. L'ennui a finit par le tuer pour de bon. Elle est finie, l'époque où il acceptait sans broncher ces longues heures à se perdre dans le méandre de ses pensées stérile jusqu'à s'endormir. Min Jun serait prêt à tout pour ne plus jamais ressentir cette absence de tout à l'intérieur de son ventre, cette odieuse sensation de n'être qu'un gouffre béant qui n'aspire plus rien et que l'on ignore consciencieusement. Il pourrait tout aussi bien détruire une vie que la rendre grandiose, dans l'unique but de tromper son ennui.


Behind The Screen
Who are You?


PSEUDO : CHOO'
ÂGE : 18.
FRÉQUENCE DE CONNEXION : Euuh. Ben. J'suis pas une personne normale : je ne suis quasiment jamais disponible les wek-ends. Par contre en semaine, je vous jure fidélité et je dresse ma tente sur le forum \o.
OU AS-TU CONNU LE FORUM? : Par le biais des partenariats.
QUELQUE CHOSE A AJOUTER? : Owi. J'ai pas fait de RP depuis presque deux ans, j'ai un peu régressée, mea culpa, mais ayez pitié ;___;


Dernière édition par Ok Min Jun le Mer 22 Déc - 1:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

— I'm here since : 20/12/2010
— Messages : 62
— Pseudo : SungGi/Alysha
— Avatar : Ji Yoon

MessageSujet: Re: Twinkle little star ... Mer 22 Déc - 0:04

Bienvenue parmi nous ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Twinkle little star ... Mer 22 Déc - 0:43

CHOO' !!!
(pas sûr que tu me reconnaisses mais bon :p )

Bienvenue sur le forum ♥
Et j'exige un lien èè
Revenir en haut Aller en bas

avatar

— I'm here since : 21/12/2010
— Messages : 8
— Pseudo : CHOO'
— Avatar : Yu Ha Min
— Age : 29

MessageSujet: Re: Twinkle little star ... Mer 22 Déc - 0:58

    HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN. ♥

    Mais d'abord, merci Na Yeon *o*
    Je me prosterne à tes pieds hein *____*

    Et puis ensuite ...
    HEEBOOBOOO *O*
    Mais si je me souviens è.é
    C'est pas parce que j'ai la mémoire d'un poiscaille entâché du slip que je t'ai oublié !
    Par contre euuuh .. Le nom du forum, out. Je sais que c'était le prédécesseur de Until Whenever mais son titre m'échappe totalement. Je sais, je suis un cas désespéré.
    Même que je t'offrirai le lien que tu voudras et une nouvelle paire de moufles *w*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
.

— I'm here since : 04/12/2010
— Messages : 151
— Pseudo : Sunee
— Avatar : Lee Joon
— Age : 27

MessageSujet: Re: Twinkle little star ... Mer 22 Déc - 1:40

.Fiche Validée !.


    ■ Nous te souhaitons la bienvenue parmi nous !
    ■ N'oublie pas de faire ta demande de logement.
    ■ Si tu as des questions, n'aie pas peur de solliciter un membre du staff...N'aie crainte...on ne mord pas...
    ■ Have Fun !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
.

— I'm here since : 16/12/2010
— Messages : 78
— Pseudo : chi, ash.
— Avatar : Yun Du Jun (beast)

MessageSujet: Re: Twinkle little star ... Mer 22 Déc - 16:39

une bienvenue en retard ! \o
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Twinkle little star ...

Revenir en haut Aller en bas

Twinkle little star ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Soul Seoul :: @.The beginning :: It'sTimeToShine ★ :: (( Welcome Citizens )) :: Silver-